La vie dans un aéroport…

La vie dans un aéroport…

Traverser le monde c’est bien… Le faire deux fois en sept mois, c’est mieux ? Hum… pour l’empreinte carbone, non, pour le voyage oui ahah

 

J’ai donc en sept mois, traversée la planète deux fois : soit quatre avec les retours pour 15 avions pris et 9 escales… La plus courte m’aura coûté 3h, la plus longue 22…

 

Ça en fait des chiffres ! Je continue ? Aller, mon plus long trajet aura été de 58h pour réaliser Paris-Noumea (je n’ai pas osé ajouter les 6h de trains pour monter à Paris et l’heure de bus arrivée à Nouméa 😅)

 

Voilà voilà !

 

Dans tous ça, vous vous en doutez bien… des heures, j’en ai passé dans les aéroports ! Et quand tu as 8,9, 14 ou 22h d’attente, il faut s’occuper !

 

Ceci étant dit, je vous vois déjà avec de grands yeux ronds à me lire. Je vous rassure, ces temps d’attente et de long vol sont mon choix. Plus il y a d’escales ou plus une escale est longue, moins le prix du billet est élevé. Pour moi qui voyage seule, la réflexion est vite prise ! Je préfère prendre mon temps et économiser 100 à 200 euros sur un billet d’avion, cela agrandit aussi mon budget sur place !

 

Et je ne me suis encore jamais ennuyée dans un aéroport… La première chose que je fais, c’est de repérer les lieux, notamment la zone “food and drink” ma survie durant ces longues heures. J’aime bien y faire le tour, et non m’arrêter dans le premier snack/resto, il peut toujours y avoir mieux ailleurs, surtout connaissant mon excellente alimentation !

 

Facile, on trouve toujours : des burgers (sans compter mac’do ou burger king…), pizza rapide, une grande partie de resto asiatiques avec riz/noodles… quelques bar aussi…

 

Au passage, je repère aussi les lieux où je peux brancher mon ordi et mon portable, les lieux où je peux me poser tranquillement (notamment si je passe la nuit à l’aéroport). Selon la taille de l’aéroport, je peux parfois en faire deux fois le tour !

 

Quelques petites astuces, j’ai fini par vite me rendre compte que les “food and drink” sont tous rassemblés ensemble. Au niveau des prises électriques, soit il y a des zones de branchement, donc assez convoité et souvent pas très confortable (peu de chaises/fauteuil)… Soit il y en a un peu partout et là il faut dénicher LE bon spot ! (La perle rare quoi…) pas facile quand pleins de fourmis courent après les mêmes intentions que toi. L’avantage dans les longues escales c’est que j’ai le temps, et très peu de monde est aussi fou que moi pour faire une escale d’une journée. Si un endroit cool est prit, j’attends, il y est fort probable que la personne ait son avion bien avant moi hehehe

 

Ok, je suis installée…

 

Et là… une énorme envie de pipi alors que je venais de passer quinze fois devant des toilettes ? Il faut se déplacer au bureau d’informations pour récupérer un code wifi ?

QUOI ??? Quitter ma merveilleuse place que j’ai eu tant de mal à récupérer ? (Ou pas d’ailleurs hihi)

 

Bon… c’est reparti pour un tour, après tout… il me reste encore 13h devant moi… 😋

 

J’aime bien aussi observer les gens bien sûr. Les voyageurs solos, ceux en couple, ou bien en famille. Ceux qui courent, ceux qui sont perdu. Ceux qu’on un air fatigué et je me demande, d’où ils viennent, où ils partent ? Long vol ou non ? J’admire surtout les enfants, qui peuvent dormir quelques soient les circonstances, avec des parents qui essaient parfois de les porter tant bien que mal sans (oh non surtout pas) les réveiller. Ça relève parfois d’un miracle et d’une très grande fatigue pour les petits.

 

Musique, wifi, ordi… et Hop ! Je vous écris. Mon voyage, mes photos (mes galères aussi ahah) Un film pour faire une pause.

 

Un autre petit tour dans les allées qui se vident où se remplissent selon leur, histoire de se dégourdir un peu les jambes.

 

Trouver THE toilettes.

 

Retrouver THE place…

 

Aller tranquillement à la porte d’embarquement… et tuer les prochaines heures d’avion… j’ai eu la chance de prendre beaucoup d’avions de nuits, ce qui permettait aussi de passer le temps. L’avantage d’être petite, ce n’est pas dure pour moi de me caler sur mon siège hihi

 

Et me revoilà, parlais vous en France avant de repartir…

 

Direction l’Italie !

3 Replies to “La vie dans un aéroport…”

  1. Il est écrit sur mon carnet où j’écris un peu toute ma folie : “La créativité, c’est l’intelligence qui s’amuse” Albert Einstein

    Voilà voilà 😉

  2. et aussi pour tuer le temps, 2 ou 3 appels à la maison histoire de nous dire que tu n’es plus très loin !!! Enfin te voilà arrivée 😀 maintenant une tartiflette et une première soirée en famille 😀😀😀

Laisser un commentaire