Patcha en Australie [2]

Patcha en Australie [2]

Voilà maintenant deux mois que je suis en Australie ! Le temps passe vite… Je suis maintenant presque arrivé à Darwin. Ville où je dois prendre l’avion pour revenir en France.

 

 

 

Tu te souviens ? Je suis partie en voiture de Melbourne, au sud, pour aller jusqu’à Darwin, au nord. Le tout, en longeant toute la côte Sud, et la côte Ouest ! Est-ce que tu vois les points de différentes couleurs ? Ils retracent mon parcours…

 

 

 

J’en ai profité pour visiter. Surtout pour faire des parcs nationaux où la nature et les animaux y sont protégés. Attention à toi ! Il est interdit de nourrir les animaux ! Ils doivent rester sauvages… Dans le premier parc, j’ai fait une randonnée où j’ai pu gravir le Mont Burens, c’est une toute petite montagne.

 

 

 

Et c’est ensuite au sommet d’immenses eucalyptus que j’ai pu voir à des kilomètres à la ronde. C’était vraiment magnifique…

 

 

 

Mais entre plusieurs parcs, la route est longue… Je me suis arrêté parfois en ville. Comme ici, à Perth. Tout à l’Ouest de l’Australie. C’était aussi la première fois que je voyais d’aussi grands buildings ! Et toi, tu en as déjà vu ?

 

 

 

Et quand je reprends la route et qu’elle est longue, il faut aussi que je m’occupe… Alors j’ai parfois fait du dessin. Est-ce que tu peux lire ce qui est écrit ? C’est en anglais, ça veut dire « Bonne journée ».

 

 

 

 

Et regarde ! J’ai aussi fait de la couture pour réparer mon oreiller… Comme un pansement !

 

 

 

Je m’arrête très souvent dans des endroits magnifiques, où l’on peut aussi voir des animaux très sauvages, sais-tu lesquels ?

 

 

 

Il y a aussi des kangourous…

 

 

 

Peu importe où je m’arrête, les plages sont toujours aussi belles…

 

 

Avec des poissons aux mille couleurs… Regarde comme ils sont beaux ! Jaunes et bleus ! Certains sont noirs, d’autres blancs, ou oranges !

 

 

 

 

Et quand je reprends la route, je fais aussi des bracelets… Tu le mettrais au pied ou au poignet toi, ce bracelet ?

 

 

 

Cela m’occupait jusqu’à ce que j’arrive dans un nouveau parc… Ici, l’eau est douce. Mais elle est très froide !

 

 

 

 

J’ai marché, marché, et encore marché ! Il y a beaucoup de cascades encore à voir. Et pour y avoir accès, il faut souvent marcher encore pendant une heure, ou deux heures ! Et marcher parfois encore plus longtemps !

 

 

 

Est-ce que tu aimes, la marche toi ?  Moi, j’adore ! Et le soir, bien fatigué de ma journée, je dors une fois de plus dans la voiture, avec de merveilleux couchers de soleil…

 

 

One Reply to “Patcha en Australie [2]”

Laisser un commentaire