Perth To Denham

Perth To Denham

Départ de Perth en fin d’après-midi, le temps de retrouver Caroline, se s’organiser et de faire deux ou trois courses… Le seul but étant pour le moment de rejoindre le free camp le plus proche de Perth (à 2h environ tout de même…) Dès le lendemain et donc notre premier vrai jour de nouveau road-trip, nous commencerons les visites : Pinnacles Desert, à Nambung National Park. Malgré le temps qui n’est à nouveau pas terrible, on profite bien du spectacle…Il s’agit de rocs (parfois immense, autant en hauteur qu’en largeur) posé là, au beau milieu de nulle part. On s’y baladera à pied et en voiture, rencontrant sur notre chemin kangourous et émus.

 

 

Après 1h30 à se demander comment tous ces rocs ont faits pour arriver là, nous avons notre réponse : rien de plus simple, tous se passe en trois étapes !

. Il y a des millions d’années de ça, une forêt était présente sur cette one précisément (oui oui, même si c’est effectivement difficile à croire au vu des images, il y avait bien une forêt !)

. Deuxième étape, la dune a recouvert en entier la forêt, laissant à l’air libre seulement la cime des arbres. Les racines étaient sont totalement prisonnières du sable.

. Et pour finir, les dunes se sont retirées… Laissant apparaitre ces fameux rocs des sables… là où avant, il y avait un arbre, et surtout ses racines…

Se sont donc les fossiles des racines des arbres que l’on voit aujourd’hui, formant ces fameux rocs. Bien sûr tout ça durant des milliers et des milliers d’années ! Incroyable ce que la nature peut produire !

 

 

On poursuit notre route pour (essayer encore une fois) de voir un Pink Lake, Lac Rose… Jusqu’à maintenant, on aurait dût en voir 3 ou 4 mais il se trouve qu’ils étaient tous asséchés ! Et miracle ! Celui-ci est bien rose… (Bon je ne vous montre pas le réel lac, sorry… Il était rose mais pas hyper rose non-plus, donc les photos sont pas tip-top) Par contre, on a trouvé une petite marre un peu plus loin, qui était, elle bien rose ! Les lacs sont (normalement) roses par nature. Le sel qu’ils contiennent reflète au soleil et donne cet aperçu de rose… Quelques lacs sont roses artificiellement… Nous ne sommes pas passé les voir.

 

 

Roule, roule, roule encore et toujours… Nous rencontrons à présent sur notre chemin, des milliers de mouches ! Bon Ok, j’exagère un peu… Mais il y en a partout ! Pas moyen de s’arrêter un soir sans en avoir 15 qui nous tourne autour et sans compter celles qui se posent sur nos tee-shirts… Il faut attendre la nuit pour enfin être tranquille ! Mais ça, on ne me l’avait pas dit avant de venir en Australie !!! Ahah

Oublions les mouches et profitons du paysage. Nous sommes maintenant à Kalbarri, parc national connu pour ses eaux bleues fusionnant avec la terre rouge… Et effectivement, c’est plutôt pas mal ! Nous ferons les deux plus grandes marche (6 et 8-9km – là personne n’était d’accord sur les distances…) parcourant les gorges et gravissant les sommets… Les vues sont imprenables… à couper le souffle… Tous ce que vous voulez, mais juste MAGNIFIQUE !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir au-dessus de tout c’est chouette… Mais j’attendais surtout avec impatience de pouvoir voir sous l’eau ! C’est à Dehnam que je pourrais ENFIN faire la sirène ! On se stop quatre jours dans un camping avec au programme :

. Le little lagoon, oui oui… Un lagon d’une mer bleue turquoise…

. Monkey Mia : où l’on verra les dauphins à 1m de nous, pied dans l’eau… Je savais que c’était très touristique, facile, les dauphins sont en fait nourris 3 fois le matin… Il s’agit d’un parc national maritime, où la zone est protégée, surtout pour les dauphins. Au départ, ils ont été nourris pour qu’ils restent dans cette zone et les ainsi les « conserver »… Cela se fait toujours après plusieurs générations de dauphins, au bonheur des touristes.

Donc oui, plein de touristes, mais c’est bien la première fois que je vois des touristes aussi respectueux de l’environnement et de l’animal ! Personne n’a essayé de les toucher (et pourtant ça aurait pu être possible au vu de leur proximité !) mais c’était interdit ! Personne à nager aussi avec eux, au-delà des limites… ou à essayer de les nourrir… Ou quoi que ce soit… Et moi qui n’était au départ pas très fan de ce système, (nourrir pour appâter…) j’ai trouvé ça plutôt sympa puisque le respect de l’animal est énormément présent. Les dauphins sont parfois près de 10 à venir manger, mais il peut y en avoir que 1 ou 2…  Rien ne les forces… S’ils veulent aussi partir quand les touristes sont présents, ils le peuvent aussi…

Ensuite se sera : dauphins, tortue, requin, et une multitude de poissons colorés ! Mais sous un autre format aussi… Lors de mon baptême de plongée !!! Merci encore à Shark Bay Dive (en cliquant vous pouvez aller sur leur site web) pour cette journée incroyable… En tout : 3 plongées, dont une première « test » et deux autres pour réellement plonger… La sensation de respirer sous l’eau est assez étrange la première fois, mais on s’y habitue très vite ! On descendra jusqu’à 12m de profondeur (je n’en reviens toujours pas…) sans aucune frayeur ! Si ce n’est le requin que l’on a réveillé… Notre instructeur était plutôt confiant, moi je n’ai pas pu m’empêcher de regarder derrière pour voir s’il nous suivait… Mais non ! OUF !

 

 

Voilà pour cette semaine 7, avec plusieurs points d’arrêts, parfois plusieurs jours au même endroit… ET tout est aussi merveilleux à chaque fois…

5 Replies to “Perth To Denham”

  1. waouh ! toujours aussi active ! tu passes d’un émerveillement à un autre ! bonne suite ! 😉

  2. Très bon article, bien raconté et expliqué 😉 gros, gros, gros bisouuuuus 😘😘😘

  3. Je vois que tu as toujours la pêche, c’est vraiment extraordinaire ce que tu vis….Profites en au maximum et revient nous vite avec plein de bons souvenirs..
    GROS BISOUS.

  4. Je profite à fond pour vous montrer et vous raconter pleins de belles choses aussi !!! 😉

Laisser un commentaire