Voyager en étant Volontaire

Voyager en étant Volontaire

Helpx, Woofing ou Workaway… Différents noms pour un même statut : celui de volontaire ! Pour mon premier voyage en Australie, je vais tester le Helpx. Le but étant de travailler quelques heures par jours (3 à 5h par jour) pour une famille ou un hôte (“host”) et en échange, ceux-ci offrent au volontaire, l’hébergement et les repas.

J’y ai trouvé de mon côté, plusieurs points positifs : l’échange permet d’en apprendre d’avantage sur la culture des habitants. Il n’y a rien de mieux pour découvrir un pays que de vivre le quotidien d’une famille. Il existe aussi une vaste liste de volontariat, que ce soit dans une ferme (bio ou non), auprès d’enfants, pour l’entretient d’une maison ou la construction d’une autre, dans un refuge (et j’en passe…) Il y a de quoi apprendre ! Sans compter le coup financier… Avec quelques heures de travaille par jour, l’accommodation et les repas vous me dites ? Et bien, ce sont justement une partie de ce qui coûte le plus cher en voyage ! Plutôt sympa n’est-ce pas ??? 😉

 

Pour mon premier Helpx, je vais être accueillie par Amanda. Elle gère une station de loisir, situé sur la péninsule de Morington, à 100km de Melbourne. “Bayplay” accueille des groupes scolaire et des touristes.

 

(En cliquant sur l’icone à gauche des “favoris” vous pouvez traduire le site en français)

 

Le volontariat est défini ici selon les compétences du volontaire (dit “helper”). Cela va de l’entretient de la maison, des terrains, à l’accueille et l’accompagnement de groupes et/ou au soutient à la boutique. Il y a, en plus, une possibilité de participer à toutes les activités proposés lors des jours off : kayak, paddle, snorkeling, plongée en bouteille, VTT….

Plutôt pas mal ??? 😀

Je vous en dirais plus arrivée sur place. Pour le moment, je vous laisse vous balader sur leur site (et le mien !)

 

Laisser un commentaire